s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Eric Dubois
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
barbatux@yahoo.fr
Biografia

Eric Dubois

Eric Dubois est né en 1966 à Paris. Auteur, lecteur-récitant et performeur avec l’association Hélices et le Club-Poésie de Champigny sur Marne. Auteur de plusieurs recueils dont « L’âme du peintre » ( publié en 2004) , « Catastrophe Intime » (2005), « Laboureurs » (2006), « Poussières de plaintes »(2007) , « Robe de jour au bout du pavé »(2008), « Allée de la voûte »(2008), « Les mains de la lune » »(2009), « Ce que dit un naufrage » (2012) , « Lyre des nuages » (2014) aux éditions Encres Vives, « Estuaires » (2006) aux éditions Hélices ( réédité aux éditions Encres Vives en 2009), « C'est encore l'hiver » (2009), « Radiographie », « Mais qui lira le dernier poème ? »  (2011) aux éditions Publie.net, « Mais qui lira le dernier poème ?  »  (2012) aux éditions Publie.papier,  "Entre gouffre et lumière " (2010) et  "Le cahier- Le chant sémantique- Choix de Textes 204-2009 " (2015 ) aux éditions L'Harmattan , « Le canal », « Récurrences » (2004) , « Acrylic blues » (2002) aux éditions Le Manuscrit, entre autres.    

Textes inédits dans les anthologies  Et si le rouge n 'existait pas ( Editions Le Temps des Cerises, 2010) et Nous, la multitude ( Editions Le Temps des Cerises, 2011), Pour Haĩti ( Editions Desnel, 2010) , Poètes pour Haĩti (L'Harmattan, 2011) Les 807, saison 2 ( Publie.net, 2012), Dans le ventre des femmes ( Bsc Publishing, 2012) … Participations à des revues : « Les Cahiers de la Poésie », « Comme en poésie », « Résurrection », « Libelle », «Décharge », « Poésie/première », « Les Cahiers du sens », « Les Cahiers de poésie », « Mouvances.ca », « Des rails », « Courrier International de la Francophilie »... Responsable de la revue de poésie « Le Capital des Mots ».

Chroniqueur dans l'émission « Le lire et le dire » sur Fréquence Paris Plurielle (106.3 fm Paris) depuis 2010.

 

LA PIERRE DE L'AUBE

 

Chaque pas gracile

 

**

L'aube

perle du vide

 

chuintement du sacrifice

 

expiation

 

**

L'aube dérive

chaque consentement au jour prélude à la lumière


**

Etat latent

provisoire

 

**

Le seul silence

demeure la pluie

et quelques bruits

l'infini s'en fiche !

 

**

Il y a les paroles

circonscrites au vide


**

L'oubli cependant

le vide et le monde

Parenthèse patente

 

**

Le commencement

les paroles

quelque chose

 

**

La paix intérieure?

chercher l'issue

 

**

L'instant comme un éclat

volé

L'instant un chant d'obstacle

seul sens à débattre

épaule du bruit

 

**

L'aube est un feu permanent

 

**

Tout demeure le silence

Le mot reste dans la bouche   

          Ciel gris qui se cherche 

   le portrait de l'autre, son miroir

ça épaissit les choses

 

**

Diagonale du continu

Quelque chose pense

 

Immatérialité du monde

 

**

Le temps immobile

avance   la nuit docile

perdre l'éclat

comment rompre

 

**

L'espace

rien

que des commencements

d'apocalypse

 

**

Et chaque cri

dans l'essence du paraître

et le temps qu'on suppose

 

**

il fait froid- l'hiver est une bouche vorace- sanglante- il est tard - la rue est grise -

merde il fait sombre- l'ombre prend la place du lit - la mort est un halo de lumière - j'en ai marre - lune sombre- bruit diffus-

 

**

Ne chante pas la profondeur

mais la nuance

La pierre touche le bois


Juillet 2014- Février 2015

   ERIC DUBOIS 

******

Chaque éclat de lumière abreuve les métros souterrains. Les mots réunissent les rêves. Et le temps dit des choses profondes.

 

JANVIER 2014

ERIC DUBOIS 

****

Le glissement des choses. Chaque mot comme renversé.

Bâtir  les jours. Le chaos dans l'espace. Le jour est trace imperceptiblement. La pierre fendue du jour divise les pensées.

 

OCTOBRE 2014

ERIC DUBOIS



 

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s