Poetas Del Mundo Poets of the world
Our Poets & Artists Talented, Credentialed & Creative
Our Readers A wide diverse audience
Help & Support Call us: +56 9 8811 6084
0 0
Jean Source kajabika

Jean Source kajabika


Nationality: Angola
Email: source.kajabika@gmail.com

Biography

Jean Source kajabika

De son vrai nom MURHABAZI KAJABIKA JEAN dit Chem-Chem de Kadja est un poète et Humoriste né à Bukavu (à l’est de la République Démocratique du Congo) le 14/03/2000. , ce jeune artisan de mots  a trouvé refuge dans la poésie et l’humour pour garder son cœur à l’écoute de la nature et son esprit noyé dans un océan de bonne humeur. Avec plusieurs prestations poétiques à l’institut français de Bukavu où il fut animateur, Jean a eu à participer dans plusieurs soirées Slam au Rwanda et au Burundi mais aussi à l’intérieur de son pays.  Il est président de Fruits de la Jeunesse, une association à travers laquelle il mène son combat d’artiste pour la Paix et l’amour, pensant ainsi les maux par les mots. Il a écrit : Cri des Femmes : Collections de nouvelles(inédit), À Dieu : recueil de poésie (inédit).

 

AMOUR

 

Assommé par un coup de foudre fatal,

Mon cœur fragile perds toutes ses pédales,

Devant cette beauté indescriptible,

De cet être aux charmes irrésistibles,

Restant invisible,

un amour invisible mais toujours présente,

Présent dans les chants des oiseaux de montagne,

Dans la mélodie rose de flots des mers,

Présent dans la somniloquence du fleuve,

Présent dans les lueurs des brouillards,

Qui dansent devant mes yeux assoupis,

A chaque apparition de l’aurore,

Cet amour était toujours présent,

Dans cette voix mélodieuse,

Qui me chantait une berceuse,

Pour m’éviter une nuit odieuse,

Tu es toujours présent dans les mains agiles,

De cette peintre très habile,

Qui caresse ses tableaux,

Avec les doigts de son cœur,

Pratiquant ainsi de l’art sacré,

Montre-toi donc,

Pour qu’on visite ensemble le pays d’amour,

Gravir ses montagnes d’affection,

Nous baigner dans son fleuve de bonheur,

Et planter un arbre dans son champs de fidélité,

Montre-toi mon amour,

Et rester à mes côtés pour toujours,

C’est vrai l’apparence est trompeuse,

Mais je t’assure la tienne est trop pieuse,

Vient remplir ma tête de tes idées,

Mon cœur de ta passion,

Laisse ton cœur attirer mon attention,

Toi seule es source de mon inspiration,

Montre-toi mon amour,

Et supprime mes peines,

Par tes doux « je t’aimes »,

Tu es la seule qui me motive,

Mon courage à besoin de toi pour qu’elle s’active,

Ma plume de ta beauté pour qu’elle écrive,

Je suis ivre amoureux de toi,

Alors laisse-moi te montrer mes exploits,

Laisse-moi chérir ton cœur charmant,

D’une affection pure que l’air du firmament,

Laisse ma main essuyer tes larmes,

Ma voix t’offrir des délicieux slams,

Prête-moi une des tes ailes,

Que notre amour vole plus loin dans le ciel,

Et qu’il brille à fortes étincelles,

Seul je suis sans support,

Ensemble nous serons cent fois plus forts,

Pour apprendre au monde comment aimer,

Aimer d’un amour aveugle,

Mais qui donne la vue,

D’une miséricorde sans demander avis,

Aimer l’autre non pas parce qu’il le mérite,

Mais car l’amour de Notre Père on l’hérite,

Aimer jusqu’à freiner la haine,

Qui sévit le monde et le malmene.

Soyons précurseurs d’un nouveau style d’amour,

Enchaîné par un fil d’humour,

Qui arrachera les rudes de la tristesse,

Et peindre des visages aux couleurs de joie,

Montre-toi mon amour

Pour qu’on vive libre

Montre toi mon amour

Pour qu’on écrive un livre.

 

ESPOIR

 

Je prends mon mal en patience,

Car en l’avenir j’ai entière confiance,

Confiant que cette vie morose,

Deviendra belle comme une rose,

Et exhalera sa douce odeur

Aux personnes qu’elle avait brisées les cœurs.

 

Je crois avec détermination,

Que ces pleurs d’aujourd’hui,

Changeront en profonde jubilation,

Ce bonheur que les circonstances m’ont privé,

A mon tour dans ma maison il doit arriver,

De cette paix toujours assoiffé,

Un jour ce monde sera désaltéré.

 

Je garde toujours espoir,

Peu importe ce temps noir,

La lumière jaillira chez nous,

Et les ténèbres seront à genoux.

 

Muni de ma canne de persévérance,

J’enfile mon manteau d’optimisme,

Correctement je serre mes bottes de courage,

La foi en moi-même demeure mon bouclier,

Pour rester debout contre vents et marées.

 

FEMME

 

Bonté sans pareil,

Dotée seulement à elle,

Être supérieur aux exploits multiples,

Oubliée d’une histoire,

Dont elle est principale actrice,

Véritable béquille,

Sur laquelle s’appuie l’humanité,

Femme résistante,

Fille combattante,

Ta bravoure inestimable,

Brille au-delà des horizons,

Tes larmes inconsolables,

Cause un déluge dans tes yeux,

Tes peines inexprimables,

Foisonne dans cette société cruelle,

Qui marchande ta bonhomie,

Contre la violence, contre le viol, contre les inégalités.

Victime d’une justice dépravée,

Tes ambitions entravées,

Femme laborieuse,

Source de joie,

Mère nourricière,

Porteuse de la vie,

Tu te prives du sommeil,

Comme un gardien de bércail,

De l’aurore à l’aube,

Tu es toujours en mouvement,

Comme le bleu du firmament,

Mère derrière les pas d’un petit enfant,

Maîtresse d’une classe des gamins capricieux,

Épouse au chevet d’un mari mourant,

Frappé par le soleil de midi,

En produisant du riz paddy,

Chassée de l’arbre à palabres,

Pour s’occuper du ménage,

Orpheline aux commandes d’une marâtre,

Traitée de batarde,

Aux coups des matraques,

Tu travailles jusqu’à l’état patraque,

Femme du monde,

Douceur de colombe,

Inspiratrice des hommes,

Pacificatrice de la famille,

Éducatrice on te nomme,

Rossignol d’automne,

Je te rends hommage,

Pour ton louable courage.

 

MURHABAZI KAJABIKA Jean dit Chem-Chem de Kadja

No record found.
No record found.
No record found.
Comments