s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Mohamed El jerroudi
Nacionalidad:
Marruecos
E-mail:
eljerroudi56@yahoo.fr
Biografia

Mohamed  El jerroudi

« Mohamed El Jerroudi est né au Maroc à Béni Sidel (RIF) en 1950. Il séjourne actuellement à Tétouan. Professeur de français, de 1972 à 2010. Il mène une vie très active, dès 1976, dans le domaine des arts plastiques et littéraires (conférences, écrits et poèmes dans la presse marocaine l’opinion culturel, et la revue Jeune Afrique de 76 à 82...).Fondateur de la section du parti USFP au nord(RIF) à l’âge de 24 ans. Poète marocain de langue française, il publia un premier recueil en 1998 Le silence décrit (La croisée des Chemins, Casablanca). –Cœurs absents – 2011, -Les yeux des autres -2013 – Mémoire des temps futurs ,2015 aux Editions du Cygne à Paris). Poète majeur mais atypique, il ne fait partie d’aucune école. Profondément épris de liberté, il exprime une pensée universelle ouverte à tous ceux qui placent l’être humain et ses valeurs au-dessus des particularismes du monde. 

 

Le serment du sel.*

Jamais je n'ai trahi
le serment du sel
ou ignoré
les profondeurs du coeur
ni les liaisons intérieures

Le sel...?
Je sais reconnaître en lui
sa juste valeur

Jamais je n'ai tendu
ma main vide
avant de l'exposer
à la chaleur de mes lèvres

Le baiser que je partage
dans les moments absurdes
désarme
les monstres de la peur

J'ai donné ma parole
A celui que j'aime
Et quand je hais

Je tue la haine dans ma tête

Celui qui ne me croit pas
Est libre de me croire
Mentir c'est le convaincre
Car la vérité pour lui
Se trouve quelque part

Mentir c'est faire peur
A celui qui se regarde
Dans un miroir

Ma parole infaillible
ne saurait troquer
une pincée de sel
contre le toit du ciel.

Et Jamais je n'ai trahi
le serment du sel.

© Mohamed El jerroudi



Barques fragiles.*

Je me baigne dans vos poèmes.
Barques fragiles portez-moi loin
loin de moi-même portez loin mon départ

Ni le bruit de mes souliers blessés...
Ni le pied nu que j'étreins auprès de mon coeur
ne peuvent connaître l'heure de mes départs.

J'escalade la montagne de vos désirs
J'entends le clapotement de vos rêves...
Ils remuent la pierre.

Vous êtes le pollen qui féconde mes veines
Je suis le vent qui hurle dans vos oreilles.

Seriez-vous sourds devant la fureur de votre sommeil ?

Le soleil n'attend jamais le réveil des somnambules.

Moi je suis un authentique insomniaque.
Je m'enivre toujours encore et toujours
devant le coucher d'un soleil.

Moi j'aime le soleil
Il est l'incarnation de ma vie Et de l'autre vie La vôtre...
Même quand nous ne serons qu'une simple poignée
de poussière.

Que le ciel s'écroule sur ma tête.
Que la terre tremble sous mes pieds
si je ne suis pas le pauvre des pauvres
Oui!! Je ne possède rien Sauf la douceur de vos regards.

Barques fragiles Regardez loin Dans vos mains de sable.
Quels souvenirs avez-vous gardés de mon visage?

Je voudrais graver vos noms sur le côté gauche de ma poitrine
avec une étoile que je porte à mon cou

Dites-moi de quoi sera fait votre lendemain.
Je vous dirai tout sur le feu du passé
pour ne pas vous oublier.

Vous ...Oui vous ! Vous m'avez déjà oublié ?

Barques fragiles
Que m'importe vos rivages ou la couleur de vos chemins....

Vous n'avez pas choisi ni de rester ou de partir
Quand le destin des jours a confondu votre acharnement
avec un rêve maudit

Moi aussi je n'ai pas choisi.
J'ai ramassé ma vie J'ai marché sur le feu
Et je suis parti !

Que m'importe le début du temps ou la fin du temps

Je m'accroche au démon ou l'ange que je fus ...
un adieu sincère me suffit ....

Et je n'ai que faire du paradis ou l'enfer
si ce monde qui était autrefois le mien
qui est maintenant le vôtre
a perdu son âme.

© Mohamed El jerroudi



Les chemins de la douleur*

La lumière
divine
a éclairé
la face
du jour

de l'autre
côté
de la terre

où tous
les prophètes
ont posé
leur front

sur les chemins
de la douleur

Là-bas
J'abandennerai
mes rêves

Aux caprices
des étoiles

pour survoler
ma nuit

pour être
plus léger
que le poids

du

départ.

©Mohamed El jerroudi


 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s