s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Alphonse SALAFIA
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
Biografia
La belle et le shrif

Au dbut, elle pensait que c'tait un jeu. Elle riait. Son petit frre aussi. Il jouait au cow-boy avec les autres gosses du quartier et de ce fait c'tait toujours lui le shrif, vu qu'il avait dj l'insigne.

Elle, avec cette petite tache jaune [comme une broche] cousue sur sa blouse grise d'colire et ses longs cheveux noirs boucls qui tombaient sur ses paules, a la rendait mille fois plus belle encore.

Je l'aimais. Je l'ai aime. Je ne lui ai jamais dit. Elle tait trop belle. Elle m'aurait ri au nez. Peut-tre.

A compter de ce jour tout changea pour elle et autour d'eux, son frre et ses parents. A croire qu'ils taient tous malades dans sa famille et que c'tait une maladie contagieuse. C'est vrai aussi qu'elle tait de plus en plus belle et, comme dit mon grand-pre, la beaut attise la jalousie . Mais enfin, c'est mon grand-pre.

Un soir, des soldats sont venus les chercher. Tous les shrifs et toutes les belles du coin. Ils sont partis vers la gare, pour un voyage sans bagages. Et le temps n'a plus rien dit.

J'ai compris. Plus tard. Bien plus tard. L'toile. Les toiles. Dans le ciel. Elle brille. Elles brillent et puis plus rien, tout s'teint, tout s'teint, la belle et le shrif. Les toiles.

Elles taient six millions dans un morceau de ciel qui n'existe plus.

Au dbut elle pensait que c'tait un jeu.

Aot 1996

La Guerre se prostitue
Pour un morceau de pain
Que la paix distribue
D'une amoureuse main

12 mars 1982

souviens toi
Septembre

souviens toi
de ce jour
l

dans ta mmoire
peine

souviens toi
septembre

comme un got
de cendres

de larmes

un got de rien

et je ne vois pas
je ne vois plus
le fleuve
et la rue

souviens toi
Septembre

souviens toi
la pluie
n'a plus le mme got
depuis

souviens toi
Septembre

souviens toi
de ce jour
si lourd

et si froid

de ce ciel
bleu
cruel
et malheureux

o sont-ils
o sont -elles
avec leurs ailes
fragiles

ces oiseaux
ces hirondelles

les manteaux
les ombrelles

souviens toi
Septembre

l'automne
et les feuilles mortes

mortes aussi

o sont-ils
o sont-elles
tous ces fils
ces ficelles

que plus rien
ne retient

souviens toi
Septembre

souviens toi
de ce jour-l

juste un moment

un seul instant

souviens-toi
septembre

souviens-toi
seulement

de la poussire
et du vent

de ce jour sombre
et gris

de cette ombre
midi

souviens toi
enfin
de moi

demain

souviens toi

souviens toi
Septembre

o sont-ils
o sont -elles
avec leurs ailes
fragiles

souviens toi
septembre

jamais

jamais...

biografia:
Alphonse SALAFIA


Je suis n en Lozre, habite dan sle Nord de la France prs de Roubaix... Ecris de la posie depuis 16 ans.

secteur44@free.fr

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s