s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Ismal joel Eboa Eyoum
Nacionalidad:
Camerún
E-mail:
Biografia
l'apocalypse

Myriades, myriades sont les arbres
Les bois que j'ai vu dcimer
Decimer sans la moindre palabre
Dans un pays,un continent pourtant estim
Vivre du produit de son sol et de ses vgtaux

Choqu, choqu, poignard tais-je
Lorsque j'assista ce spectacle sinistre
Lugubre, honteux, dans ce paysage
A ce spectacle de mauvais got que plusieurs
Sans aucune honte applaudissaient dans ce paysage
Paysage qui devenait de plus en plus fbrile
Paysage qui me souffla dans un lan de dtresse
Paysage qui se confia moi et
Qui gmissait, agonissait devant tous les spectateurs:
Au secours, au secours, au secours.............
Je suis sans force, sans recours
je perds ma parrure, je sombre, je m'vanouit
Je meurre.

Que pouvais-je faire,que devais-je dire?
J'tais seul ressentir cette agonie
Dans ce spectacle meurtier
Sans arme aucune pour venir au secours de la nature
Dans un milieu o ma voix mes efforts parraissaient
Comme une aiguille dans une botte de foin
Dans un milieu o ce genre de spectacle est normal
Dans un mileu o dit-on:
C'est pour survivre, elever nos familles
Accrotre l'conomie qu'on fait cela

Je n'avais qu'un mot dire: comme ce bois
Qui brle par l'effet de nos lois
Lois gostes, destructrices qui n'ont pas mme une fois
Contribu bnir ces actes de mauvaise foi
Ainsi va la race humaine dans un gouffre troit:
Le gouffre de la mort le cercueil en bois.

Qui sera le prochain commanditaire de cet apocalypse?


Prire une humanit sans coeur

Que t'ai-je fais
Pour que tu me fasse subir les mfaits
De ta nature abominable
De ta nature mprisable

Ne t'ai-je pas tout donn
Donn le meilleur de moi
Pour que tu sois panoui
Dans un ensemble synchronis ordonn

Et maintenant, tu m'trangle
Tu m'assomme, tu m'pingle
Tu me mne dans le spulcre
Dans la valle de la mort
Pourtant, tu fais partir de moi.

Les animaux,
Les vgtaux
La terre,
Les mers,
L'atmosphre se plaignent de toi
De toi, Homme,Humanit sans coeur.

Pourquoi tantde haine mon gard
Pourquoi ne m'aimes-tu pas?
Moi, qui t'ai appris les premiers pas
Moi, qui t'aime tant
Moi, qui t'ai tout donn

Je m'agenouille au devant de toi
Humanit sans coeur
Au devant de toi sans rancoeur
Pour te prier en pleurant aprs toi
De cesser tes activits de destruction
De cesser tes activits de pollution
De cesser tes activits gostes
Et de penser l'intrt gnral:
La sauvegarde des cosystmes.

Reconstruire le monde

Et si nous redefinissons les bases de ce monde,
Monde domin par la distinction Nord-Sud
Pour ne prendre en compte que l'Homme
Sans distinction de race d'origine et de rligion

Et si nous reconstruisons un monde
Dpourvu de racisme, de Xnophobie, d'Apartheid
Un monde dans lequel chacun se sent chez soi
O qu'il soit et n'importe o qu'il aille,
Toujours eru aves la mme hospitalit par ses semblables

Et si nous btissons un monde
D'Amour de Paix, de Justice, D'entraide
Un monde sans haine, sans guerre, sans injustice
Un monde sur une nouvelle base
Loin des rancunes et erreurs du pass

Et si nous donnons ce monde
La valeur qu'il mrite, c'est--dire,
Un monde o la protection de l'environnement est assure
Un monde omre Nature est valorise
Par toute personne physique ou morale
Dans toute activit individuelle que collective

Et si nous vivons dans un monde
O les lions paissent avec les agneaux
O le riche cohabite avec le pauvre
O le roi a pour conseiller son valet
O la distinction Nord-Sud est avilie
O Blancs, Noirs, Jaunes, Mtis sont tous frres

Et si nous donnions ne serait-ce qu'une chance
Aux gnrations futures de ne ps conntre les maux
Les temptes, les hostilits, les calamits, les injustices
Que nous avons souffert et dont nous avons t les vecteurs par notre gosme,
Nous aurions alors certainement russi notre parcours terrestre

Le langage qui sauve

C'est un enfant bien malheureux
Qui n'avait jamais connu dans sa vie des moments heureux
La vie pour lui tait misre et souffrance jamais
Tous les jours il se demandait:
Quiu aimer et qui se confier

Je l'ai vu un jour pleurer des cordes de larmes
Et dans son amertume il me confia difficilement
Qu'il tait abattu l'intrieur de lui sans arme
Aucune pour se defendre aussi facilement
Qu'il tait orphelin, victime de la misre
Qu'il avait perdu ses parents lors d'une guerre
Une guerre qui laissa en lui des souvenirs amers
Des souvenirs indlibiles
,des tches plus noirs que le cramoisie

La vie pour lui, tait routine, vague
Sans but ni objectif, comme une pirogue
Vide, flottant dans un ocan la merci des intempries:

Je lui tins un langage d'Amour
Un langage de paix
Un langage d'assurance
Un langage d'actes
Un langage dnu de tout glamour
Un langage la main sur le coeur
Un langage humaniste, de Dieu
Qu'il n'avait jamais cout et qui le mit en confiance

Je ne le laissai pas seul,Non!
Je posai pour lui un acte positif
Je le tins main dans la main
Je fis de lui mon ami, mon parent, ma famille
Je lui appris qu'avec un peu de volont
On peut sauver un navire ayant dj chavir.

biografia:

Eboa Eyoum Ismal joel
, nle 02/09/1984 Garoua[Cameroun]
Etudiant en droit cycle matrise l'universit de YaoundII[Soa] au Cameroun
Humaniste engag et promoteur de la paix la justice,l'amour et la solidarit entre les hommes et les peuples.
Defenseur des droits de l'enfantDu fait d'avoir volu dans un environnement o l'enfantne jouit pas de ses droits
engag dans le courant de protection de l'environnement.
Secretaire Executif du Mouvement UNIJEAPAJ l'universit de Yaound II/Soa.

joeleboa@yahoo.fr

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s